Miles Dewey Davis III – MILES DAVIS : il aurait eu 90 ans, ce 26 mai 2016

Publié le Mis à jour le

Miles Davis

Trompettiste et compositeur de génie, figure centrale du jazz dont il a dit que « ce n’est pas une musique mais une attitude », Miles Davis a apporté à ce genre beaucoup d’évolutions ; il a découvert et s’est entouré de nouveaux talents. Dans l’histoire du jazz, il y a une empreinte  »Miles », géniale et unique !

Un disque ? Kind Of Blue (sorti le 17 août 1959 chez Columbia Records), le meilleur album de jazz de tous les temps – parce qu’on y trouve toutes sortes d’influences, du jazz classique au rock, en passant par le flamenco. Cerise sur le gâteau : pour le réaliser, Miles s’était entouré des meilleurs musiciens de l’époque.

Les cinq titres de cet opus enregistré avec John Coltrane (saxophone ténor), Julian Cannonball Adderley (saxophone alto), Bill Evans (piano), Wynton Kelly (piano), Paul Chambers (Contrebasse), Jimmy Cobb (batterie) et… Miles Davis (trompette) – une vraie Dream Band – sont tous devenus des standards. L’auditeur sensible est saisi à chaque écoute par la permanence dans le temps de ces pièces.

Il y a So What, Freddie Freeloader, Blue in Green, All Blues, Flamenco Sketches. Un peu plus de 45 minutes de pur bonheur ! S’il fallait se plier à l’exercice consistant à sortir un morceau du lot, je dirais… tout !!! – Miles Davis s’est éteint le 28 septembre 1991, à l’âge de 65 ans.

Aboubacar Demba Cissokho

Dakar, le 26 mai 2016

Publicités

Une réflexion au sujet de « Miles Dewey Davis III – MILES DAVIS : il aurait eu 90 ans, ce 26 mai 2016 »

    MoSow a dit:
    3 janvier 2017 à 14 h 15 min

    J’ai découvert Kind of Blue en 1991, l’année de mes 20 ans. Je ne connaissais pas beaucoup le jazz, mais étant curieux de nature, je me suis essayé à l’écouter.
    Première chose frappante, et vérifiée par la suite : même les non-initiés au jazz aiment Kind of Blue , LE disque de jazz par excellence… Cet opus est un chef d’œuvre de la musique, et ce n’est pas pour rien qu’il est l’album de jazz le plus vendu de tous les temps. Pourquoi ?

    D’abord, il faut resituer l’enregistrement de l’album dans le temps. Nous sommes en 1959. Charlie Parker, le génie absolu du saxophone est mort depuis 4 ans, et la relève tarde à venir. Charlie Parker était le dépositaire du be-bop et Miles Davis voulait depuis quelques années faire quelque chose qui se démarquait de ce style musical, malgré tout le respect qu’il avait pour Bird.

    En effet, le be-bop, sous l’influence de Parker et Dizzie Gillespie, était devenu une musique très (trop) complexe et très dogmatique. Il fallait suivre des codes précis pour être dans le ton. Miles se sentait trop à l’étroit et voulait un champ d’expression beaucoup large, en un mot, la liberté.
    Ainsi, au début de l’année 1959, Miles jette sur portée quelques esquisses de ce que sera Kind of Blue . Il convoque son sextet au début du mois de mars 1959.

    Ah ce sextet de rêve ! Le 2 mars 1959, au Columbia Studio de la 30ème rue à New York, l’histoire est en marche.

    Miles annonce aux musiciens qu’il n’y aura pas répétition. Les esquisses qu’il avait jetées sur portée serviront de fil conducteur, et chacun jouera selon sa sensibilité. L’improvisation sera érigée en vertu principale.
    Ainsi, ils enregistrent dans l’ordre « So What », « Freddie Freeloader » et « Blue in Green ». En 2-3 prises maximum par morceau!

    Le 22 avril de la même année, même endroit pour enregistrer le mythique, le fabuleux « All blues » et « Flamengo Sketches »…

    Le 17 août, l’album est dans les bacs et, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’accueil fait au chef d’œuvre est mitigé. Mais comme le disait Bill Evans : « Peut-être que ceux qui savent écouter trouveront dans ce disque quelque chose qui va au-delà de la contemplation ».

    Pour finir , Miles Davis disait que dans Kind Of Blue, il avait essayé d’imaginer un piano à pouces africain (la kora), mais qu’il avait échoué, ajoutant : « J’ai essayé un truc et suis tombé sur un autre. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s