Nelson Mandela vu par le cinéma

Publié le Mis à jour le

La vie de Nelson Mandela, son combat pour la liberté, la justice et la dignité humaine, son séjour carcéral à Robben Island, ont fait l’objet de films.

Ce travail cinématographique commence en 1987, trois ans avant la libération de Madiba, avec la réalisation du téléfilm Mandela, de Philip Saville, avec Danny Glover dans le rôle de Nelson Mandela.

Nelson Mandela lui-même joue le rôle d’un professeur de Soweto à la fin du film Malcolm X de l’Américain Spike Lee, sorti en 1992. Dans cette libre adaptation de la biographie de Malcolm X, il récite une partie d’un des discours les plus connus de Malcolm X.

Il cite l’activiste africain-américain : « Nous déclarons notre droit sur cette Terre à être des êtres humains, d’être respectés comme êtres humains, de nous voir accordés les droits des êtres humains dans cette société, sur cette Terre, en ce jour, ce que nous avons l’intention d’amener à exister (…) ».

Pour les mots de la fin de cette phrase, « par tous les moyens nécessaires », Mandela informe Spike Lee qu’il ne peut pas les prononcer devant la caméra, craignant que le gouvernement de l’apartheid ne l’utilise contre lui s’il le faisait. Le cinéaste d’accord avec lui et les dernières secondes du film montrent un montage en noir et blanc de Malcolm X lui-même prononçant la phrase.

Le film Mandela and de Klerk (1997) raconte la libération de Mandela. Son rôle y est interprété par Sidney Poitier, tandis que dans Goodbye Bafana (2007), sur son emprisonnement à Robben Island, Dennis Haysbert incarne Mandela, et y raconte sa relation avec son geôlier James Gregory.

Le film qui est peut-être le plus connu est Invictus de Clint Eastwood (2009), dans lequel Morgan Freeman joue le rôle de Nelson Mandela. L’œuvre a pour sujet la Coupe du monde de rugby qui s’est déroulée en 1995 en Afrique du Sud et sur la façon dont Mandela s’en est servi pour désamorcer les tensions raciales.

Au mois de novembre 2013 est  sorti sur les écrans le film Un long chemin vers la liberté, du réalisateur et producteur sud-africain Anant Singh, inspiré du récit autobiographique de Nelson Mandela. L’acteur britannique Idris Elba incarne Mandela dans ce film où plusieurs acteurs sud-africains ont décroché des rôles. Il a été tourné en différents endroits du Cap oriental, province où est né Madiba, à Johannesbourg et au Cap.

Dans Un long chemin vers la liberté, l’icône de la lutte anti-apartheid parle de son enfance, de sa carrière, ses luttes, les années passées en prison, sa libération et son élection à la présidence d’Afrique du Sud. Le livre est paru en 1994. Anant Singh en a acquis les droits en 1996.

Aboubacar Demba Cissokho

Dakar, le 5 décembre 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s