Sidy Diallo (1986-2015) : l’élan brisé

Publié le Mis à jour le

L’artiste-plasticien qui commençait à se forger une belle réputation, est décédé samedi 22 août 2015 à l’âge de 29 ans.

Sidy Diallo

Il s’était inscrit dans la lignée des héritiers de Yankhoba Diallo dit Jacob Yacouba (1947-2014), premier artiste-plasticien ressortissant de Tambacounda à être reconnu sur le plan international pour son travail. Il s’était armé des ingrédients essentiels pour réussir : le goût d’innover, le souci d’atteindre une certaine perfection dans la recherche d’une esthétique pouvant toucher le plus grand nombre.

Il fait son entrée remarquée dans le monde professionnel le 9 mai 2014, jour où il remporte, à 28 ans, le Prix de l’Organisation internationale de la francophonie de la onzième édition de la biennale de l’art contemporain de Dakar (Dak’Art). C’était la première reconnaissance publique pour un jeune artiste ambitieux, qui s’était promis d’incarner, à travers son talent et sa production, humilité dans la tenue, exigence et engagement dans la recherche.

A l’Ecole nationale des arts qu’il fréquente de 2009 à 2013 (major de la promotion ‘’Arts visuels’’), Sidy Diallo s’est forgé une identité et une personnalité artistiques propres : partir de points, pour tracer des lignes et développer un concept. Le panafricaniste qu’il était refusait cette idée que l’émigration par tous les moyens serait une solution aux problèmes de la jeunesse du continent. ‘’Renaissance 1’’, l’une de ses œuvres primées à l’occasion du Dak’Art 2014, était un appel à poser l’essor de l’Afrique sur des bases endogènes.

Pour la région de Tambacounda, où le potentiel créatif existe mais souffre d’un environnement pas très incitatif, Sidy Diallo était une lueur venue éclairer une partie du chemin vers des horizons d’espérance. Son élan s’est brisé ce samedi 22 août 2015 à Dakar. Il avait seulement 29 ans ! Repose en paix, Sidy.

Aboubacar Demba Cissokho

Dakar, le 23 août 2015

Publicités

6 réflexions au sujet de « Sidy Diallo (1986-2015) : l’élan brisé »

    Auberge Keur Diame a dit:
    23 août 2015 à 13 h 27 min

    RIP et merci pour cette article trop beau!

    Aimé par 1 personne

    Diallo pape sada a dit:
    23 août 2015 à 15 h 03 min

    Tu as laissé un grand vide autour de toi, petit frère. Repose en paix.

    Aimé par 1 personne

    Amina a dit:
    23 août 2015 à 22 h 29 min

    Très triste nouvelle…
    Je me rappelle avoir eu une conversation qui m’a toujours marquée, dans le jardin d’Aissa Dione, lors d’une exposition…
    Un artiste hors pair … qu’Allah l’accepte dans son paradis et lui accorde une longue vie…
    Un élan brisé….

    Amina

    Aimé par 1 personne

    Pencoo Art a dit:
    24 août 2015 à 18 h 16 min

    Jeune artiste. La vie ne lui même pas donné le temps de partager son savoir et véhiculer son message dans les plus grandes galeries et les musées. Pour la première fois, avec lui, j’ai vu un artiste sorti de l’Ecole nationale des arts, remporter un an plus tard un prix d’un grand événement, je veux dire la biennale de Dakar. Juste pour vous dire qu’il avait le talent, le sens de la création et l’inspiration. Nous présentons nos condoléances à tous les artistes de la région de Tambacounda et à toute sa famille. Que Dieu le tout-puissant l’accueille dans son paradis. Abdourahmane Sy, président de Pencooart.

    J'aime

    ASSANE DIALLO a dit:
    25 août 2015 à 14 h 29 min

    Repose en paix frère.

    Aimé par 1 personne

    saer a dit:
    19 novembre 2015 à 22 h 20 min

    Repose en paix, grand frère. Ton sourire et le son de ta voix me manquent, mon roi du Bundu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s